PROBLEMES DE SOMMEIL CHEZ LE NOURRISSON ET LE PETIT ENFANT

Problèmes de sommeil chez le nourrisson et le petit enfant

 

Ce sont des situations très courantes en consultation, que de voir arriver une mère épuisée, à la limite des larmes, car son enfant la réveille plusieurs fois par nuit depuis sa naissance. Et pourtant que peut-elle y faire? Il n’y a pas de somnifères pour enfants, et une fois les quelques sirops à base de phytothérapie essayés, que reste-t-il?
La psychothérapie familiale restera une solution à envisager en dernier recours, en toute logique. Alors pourquoi ne pas essayer cette bonne vieille homéopathie, qui est réputée non toxique, ce qui est un plus en ce qui concerne le plus fragile de tous les petits êtres: son enfant.
Nous avons bien sur exclu de cet exposé, le problème du reflux brûlant dans l’oesophage, des fesses mouillés avec de l’érythème si le change tarde, ou tout simplement du bébé qui a faim. Classiquement, il est admis qu’il faudra un mois pour que le nourrisson « fasse » ses nuits.

dès la maternité

Certains nourrissons passent leur première nuit à pleurer, et un peu moins si leur mère les reprend avec elle, ce qui tout à fait normal, car l’angoisse de la séparation naît chez tous les êtres lorsqu’ils sont brusquement « évacués » du ventre de leur mère. Par contre, certains s’en remettent très vite, et d’autres passent toute leur vie à essayer de s’en débarrasser. Autant intervenir le plus vite possible…
Si cette difficulté à dormir éloigné de la maman dure plus que deux ou trois semaines, il faudra consulter. A priori deux remèdes interviennent à ce moment, Pulsatilla, l’enfant fusionnel, et Ignatia, l’enfant angoissé, que nous avons déjà cités dans le chapitre sur les problèmes de la rentrée scolaire. Trois granules en 7 CH, une demie heure avant le coucher. A noter que Pulsatilla recherche plus une présence protectrice, alors qu’Ignatia préfère être rassuré sur l’amour.

pendant l’allaitement

Vous devez savoir que votre enfant est en symbiose avec vous et que tout passe dans l’allaitement, les nutriments, les sentiments, mais aussi la fatigue et vos désordres biologiques. Si vous mangez du poisson, le change prochain sentira le poisson!
La plupart de ces chers petits sont lymphatico-sanguins dans les premiers semaines de leur vie, c’est à dire que le plus grand nombre sont appelés à devenir des bébés Cadum. Il faut donc les stimuler le matin et les calmer le soir. De fait l’Histamine monte entre 20 heures et minuit, ce qui est physiologique, mais aggravé si l’on prend des aliments histamino libérateurs le soir. Ces aliments sont principalement les fraises ( qui au demeurant coupent le lait, d’ailleurs) le chocolat, le blanc d’œuf et le concentré de tomate. Rajoutons les fromages a pâte dure (Gruyère, Comté) et voilà une bonne nuit qui commence. Si la maman mange une pizza le soir et un peu de chocolat, elle va vite comprendre son erreur, car son bébé va lutter pour trouver le sommeil, en sursautant régulièrement en criant, rouge et en nage, la nuque mouillée . Belladonna 4 Ch associé ou non à Histaminum 4 CH ou mieux D8 résoudront facilement ce problème.
Pensez aussi à lui donner un peu d’eau à boire, car l’évaporation a têt grande pour le refroidir, et « l’eau éteint le feu ». Néanmoins la plupart des bébés auront un sommeil plus calme avec Belladonna 4 CH qui sera donné assez souvent le soir, d’autant que ces enfants « excitables » ont besoin d’un environnement sans bruit et sans lumière, c’est à dire sans le moindre stimulus excitant leur éveil, ce qui est en pratique très difficile à obtenir dans une maison familiale qui « vit ».

l’oiseau de nuit

Parlons aussi de ceux qui « confondent le jour et la nuit ». Cette expression est celle reprise par la plupart des parents et nous l’adoptons pour plus de simplicité. Pour des raisons génétiques, certains enfants sont décalés dans leur rythme circadien (le rythme des vingt quatre heures), et ces oiseaux de nuit vont commencer a faire vivre des moments très difficiles à leurs parents. En fait, ils sont en forme au moment où on décide de les coucher!!! Ils vont avoir un début de nuit très agité en bougeant beaucoup, en donnant des coups de tête dans le bois du lit, en dormant à plat ventre le plus souvent, ou en se mettant à genoux, le nez dans l’oreiller et les fesses en l’air (vers six mois). Pour essayer d’oublier le bruit de fond qu’ils ont dans la tête (ce seront probablement des hyper actifs) ils se bercent en se balançant, ce que l’on appelle les rythmies du nourrisson. Pour ces enfants, nous allons utiliser Medorrhinum 9 CH dix granules ou une dose par semaine.
Je renouvelle ma recommandation de n’utiliser l’auto prescription qu’en l’absence de toute possibilité de rencontrer un médecin spécialiste en homéopathie.
Je me souviens de deux petites jumelles (fausses) qui avaient ce problème. L’érythème fessier, auquel ces enfants sont plus sujets que les autres, annonçait une période d’agitation, et les filles commençaient à redormir les fesses en l’air, pas forcément en même temps toutes les deux. Le lendemain de la dose, les filles se remettaient a dormir tranquillement sur le dos. Nous avons répété de nombreuses fois cette curieuse expérience, pratiquement jusqu’à l’entrée en CP. Maintenant, les prises ne surviennent que deux ou trois fois l’an, car avec les années , le terrain s’exprime par des nouveaux symptômes qui varient avec l’âge de l’enfant. Pour ce remède c’est l’agitation et la tendance à bâcler qui vont être les points les plus apparents, mais nous en reparlerons dans un chapitre dédié aux troubles de la scolarité.
Remarquons également que cette position facilite le reflux de lait dans le pharynx, favorisant ainsi les rhino-pharyngites, ce qui fait de ce remède une bonne solution pour les nez enchifrenés en permanence.

Le nourrisson frêle

 Certains enfants naissent très fragiles, et d’ailleurs ils sont frêles physiquement, avec une ossature très grêle. Ces enfants ont pu souffrir de malnutrition in utero, soit par malnutrition maternelle, comme on le voit en Afrique notamment, ou plus souvent dans nos pays occidentaux par un problème d’échange placentaire, ou de maladie de la mère. La pathologie va se développer si ces enfants vont être traumatisés, soit par un choc affectif soit par un choc immunitaire.
Le premier est assez courant, car l’enfant est parfois mis en couveuse pendant huit jours, ou séparé de la mère d’une autre manière. Parfois on bute sur le fait que l’enfant n’a jamais été hospitalisé, mais alors il faut se souvenir que cela peut être aussi le cas de sa mère!
L’enfant ne sourit pas, il semble peu réagir, communique peu, et il est le plus souvent recroquevillé en fœtus, position qu’il tarde à quitter, avec un objet fétiche serré sur la poitrine, la couette juste en dessous des yeux. Il y aura d’ailleurs beaucoup de périodes de régressions sur ce mode tout au long de sa vie.
Il y a le rituel de la main serrée, ou des cheveux, ce qui est une variante fréquente qui signifie » si tu t’en vas Je m’en apercevrai tout de suite ».
Parfois même il donne l’impression d’être atteint d’une anorexie infantile. C’est ce que les pédo psychiatres appellent la dépression anaclitique du nourrisson.
Le choc immunitaire évoqué plus haut est le plus souvent une vaccination intempestive, notamment le BCG. Le phénomène devient évident lorsqu’il y a suppuration pendant plusieurs mois, ce qui est le signe formel de l’indication du remède. Parfois on retrouve une autre maladie grosse consommatrice de Silicium, comme une infection urinaire à colibacilles, trainante ou récidivante.
Dans ces cas l’enfant se réveille toutes les deux heures, en hurlant apeuré. La mère seule peut le consoler. Mais le cycle de réveil de deux heures revient inlassablement, nuit après nuit. Je conseille à la maman de le rassurer de loin:  » ne t’inquiète pas , maman est là, tu peux te rendormir », car il souffre tout simplement d’une phobie de l’abandon, comme si sa mère allait à nouveau le laisser, si jamais il s’endort.
Dans le cas d’un traumatisme immunitaire on préfèrera une dose de Silcea 9 CH et pour la malnutrition affective, on préfèrera une dose de Silicea 15 CH.

né dans la colère

quand l’accouchement a été « sportif » pour le bébé comme pour la maman, dans un environnement agité, avec une mère tolérant mal la douleur et poussant des cris, il arrive que l’enfant naisse « énervé » de la naissance qu’il aura subi. Il va crier dans son lit, jusqu’à ce qu’on le prenne dans les bras et qu’on le berce, et il va se mettre à nouveau à hurler dès que sa tête va toucher l’oreiller. Ce sont ces enfants qui ne dorment bien que quand la voiture roule et qui se réveillent au feu rouge!
Une dose de Chamomilla 9 Ch pour commencer, puis on montra les dilutions progressivement, jusqu’à réussir à effacer le traumatisme de sa naissance, ce qui n’empêchera pas d’y revenir plus tard avec les premiers poussées dentaires vers quatre mois.
Si vous êtes une maman qui est à bout de nerfs par la situation que vous vivez, et que vous avez du mal à supporter les cris de votre bébé, prenez également des granules de Chamomilla 9 CH, car dans ce cas, la symbiose du duo mère-enfant se fera plus facilement vers le calme. Derrière Chamomilla se cache une carence magnésienne. Le meilleur remède pour une jeune maman est de prendre un Biomag matin et soir ce qui augmentera sérieusement le seuil de sa patience, qui ne doit jamais craquer. Mettez vous toujours dans la posture de la Vierge Marie devant son enfant, et demandez-vous ce qu’elle ferait dans votre situation. La réponse vous viendra très vite…
Une alimentation riche en magnésium est vivement recommandée, ainsi que le chocolat (mais pas après 16 heures!) car le bébé en profitera également (comme aussi de la prise du Biomag).

l’enfant éveillé

Il y a des nourrissons qui dorment tout le temps et certains qui ne dorment quasiment pas: ils sont « éveillés » comme l’on dit, ce qui est gratifiant dans la journée pour les parents, qui sont en joie devant un enfant aussi communicatif, au regard vif comme celui d’un oiseau, euphorique quand sa mère s’approche, mais aussi très émotif, notamment au bruit. Car cet enfant y est encore plus sensible que l’enfant Belladonna, car il est déjà comme s’il avait bu une cafetière!..Plus tard ce sera une nuit blanche pour un verre de coca cola caféiné. C’est le prototype du tempérament nerveux, mais dans sa forme exaltée, et pour ainsi dire équilibrée. Coffea 15 CH est son remède, car les dilutions plus basses risquent d’avoir un effet inverse, comme s’il y avait encore trop de caféine. Seul le Passiflora composé qui contient du Coffea en 3 CH sera toléré, car il n’agit pas seul, mais en symbiose avec les autres remèdes présents. Il est très
utile en prescription « facile », notamment quand l’enfant se réveille la nuit, mais aussi pour la maman, car il excelle pour rendormir.

le fantaisiste

Celui ci est une variante du précédent, un peu plus « luétique » et nous aurons l’occasion de le redéfinir plus tard. Tout bébé il est nerveux et agite des quatre membres, il a des spasmes gastriques qui le font vomir en jet parfois, comme Belladonna, mais sans son hoquet.
C’est l’imagination au service de l’intellect, et plus l’intelligence est grande et plus l’imagination sera fantasmatique. Au mieux vous aurez un mini Stephen King qui vous racontera qu’il a vu le clown accroché au mur, faire plusieurs tous autour de son clou. Le manteau derrière la porte est annoncé comme un monsieur menaçant…
Mieux, les yeux rouges du lave vaisselle deviendront dans son cerveau limbique en surchauffe, ceux du loup venu le dévorer. C’est le roi des visions hypnagogiques, entre chien et loup. S’il peine à s’endormir, il va s’inventer un monstre. Et quand il lui aura mis des yeux verts, des oreilles et des dents pointues, il le visualisera et il sortira de sa chambre en hurlant  » papa, papa, il y a un monstre dans ma chambre!!! »
Il font des rêves avec des couleurs des sons et des odeurs. Je me souviens de l’un de ses petits qui m’affirma qu’il rêvait de robots femelles qui chantent faux!
Valeriana 7 CH le soir calmeront les fantaisies et les cauchemars. Donnez en aussi le matin, si l’enfant est agité et bavard a l’école.

Le maniaque

Nous passerons sur ses problèmes de santé, comme l’asthme entre autre, qui auront pu ébrécher sa confiance envers la vie. Car ce philosophe en culotte courte, a des angoisses métaphysiques dès son plus jeune âge. Souvent à partir de l’âge de deux ans, il prend conscience de sa mortalité, même s’il est incapable de l’exprimer, et son angoisse, et son agitation n’en serons que plus fortes.
Les symptômes se manifesterons par quelques signes de la série obsessionnelle, comme par exemple mettre ses chaussons bien parallèles dirigés vers la porte sous peine de ne pas pouvoir s’endormir. Il a généralement une collection de petits objets savamment alignés, et qu’il ne faut pas déranger, sous peine de déclencher une crise de colère incompréhensible. Car chez ces enfants, ou personnes, devrais-je dire, l’ordre rassure et le désordre angoisse.
Leur principal trouble, c’est d’avoir peur de la solitude, dans le noir, avec un pic horaire entre minuit et trois heures du matin, heure où les surrénales sont en berne.
Il va alors « patrouiller » la nuit, en marchant a pas de loup, dans le noir qu’il exècre, pour rejoindre la chambre ou mieux le lit des parents. On le retrouve à côté, sous le lit ou même en travers au pied du lit. Le but c’est de vaincre sa peur du noir pour se coller a un parent, car si le père le ramène dans son lit, il aura tout perdu…
Quand la peur est exprimée, c’est la peur du loup, puis des voleurs (d’enfants), c’est à dire de la mort. Ce n’est qu’en faisant grandir sa culture des maladies, qu’il appréhendera plus tard le cancer, ou autres maladies mortifères.
Je me souviens d’un enfant de quatre ans amenés par ses parents, pour une otite aiguë survenue dans la première partie de la nuit, alors qu’il s’était couché en pleine forme. De plus il avait fait un temps splendide la veille, mais nous étions le trois novembre, et il y avait eu une visite au cimetière sur la tombe du grand père…
Ces cas méritent les conseils éclairés du médecin, mais si les signes sont formels 10 granules d’Arsenicum Album 15 CH par semaine peuvent être suffisants pour ramener le calme la nuit, et au passage leur redonner de l’appétit.

l’inquiet

Nous avons eu l’occasion de le citer ce troisième rat de l’expérience*.
A ce niveau et dans l’âge qui nous intéresse, il aura surtout une inquiétude marquée pour ses cauchemars, qui n’en sont d’ailleurs que l’émergence de celle-ci dans son sommeil. Celui-ci doutant de tout et de lui même en particulier, peut demander en rabâchant plusieurs fois la question: « est-ce qu’il y a école demain? »
Car une seule réponse ne suffit pas, il faudra la vérifier plusieurs fois… Outre ses cauchemars d’échec ou de chutes en tous genres, ce qui revient au même, ou de sa non réactivité fasse a un danger, il peut brusquement se réveiller vers quatre heures du matin et vérifier son cartable ou son carnet de texte.
Car ils sont un peu toqués ces chers enfants. L’un d’entre eux refusait d’aller se coucher lorsqu’il était chez ses grands parents maternels, qui habitaient ………en face du cimetière!
La prescription d’un dose de Thuya 9 CH est requise après chaque vaccin pour éviter de tomber progressivement dans ce mauvais terrain, fait d’émotivité et d’anxiété obsessionnelle, qui amène progressivement nos défenses immunitaires a baisser les bras, avec à la clé, la défaite terminale. C’est ainsi que Louis Pasteur, sans le savoir, a plongé l’humanité toute entière dans le doute.
Thuya 7 CH a l’avantage d’agir plus vite qu’une dilution plus haute, à donner après le dîner.

Pour conclure

Nous avons brossé quelque tableaux des plus courants, mais il y en a bien d’autres. C’est la synthèse du comportement aussi bien diurne que nocturne, qui permet au médecin de comprendre la clé de la problématique de l’enfant, et de pouvoir donner des conseils éclairés aux parents, autant que le remède, qui va permettre de passer la crise. Si le cas de votre enfant n’est pas cité, le remède existe probablement. Nous aurons encore l’occasion de parler des déséquilibres du comportement lorsque nous traiterons les troubles de la scolarité, et d’autres tableaux s’animeront à vos yeux.

 

Partagez et Likez
0

Une réflexion sur « PROBLEMES DE SOMMEIL CHEZ LE NOURRISSON ET LE PETIT ENFANT »

  1. C’est avec un grand plaisir et un grand intérêt que nous découvrons votre site qui va pouvoir compléter vos formidables conseils que vous nous donnez depuis de nombreuses années. Encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *